Accueil

 

 

 

 

JE VOUS SOUHAITE DU BONHEUR
 

"Il existe un exercice puissant, assez simple que voici : 

Lorsque sur mon chemin, je rencontre soit une personne ou un animal ou même un insecte, la première pensée qui me vient est: «Je vous souhaite le bonheur" " Je te souhaite du bonheur ."
Cela change complètement ce qui se passe entre vous et cette personne.
Je dis cela par expérience personnelle.

Quand vous rencontrez un ennemi, quand vous vous trouvez face à une situation difficile inattendue ..cela est difficile, très difficile .
Et à ce stade, ... Vous voyez comment cette émotion négative apparait , et avant qu'elle n'envahisse votre être entier, vous avez le temps de la changer ... Vous verrez les choses telles qu'elles sont, quelqu'un dans l'ignorance, la colère ..... mais pas vous !
Laissez l'amour transformer votre vis à vis

"JE TE SOUHAITE DU BONHEUR!"
Essayez et vous verrez combien tout ce qui va changer dans votre vie. "

 Source - Richard Gere- 

 

MERCI DE VOTRE VISITE

 

SAVOIR DISTINGUER LES DEUX SORTES DE PEUR

Il existe deux sortes de peur : la peur physique et celle qui est irrationnelle.

La peur physique est une réaction naturelle à un danger réel et évident. Elle nous permet de survivre grâce à la fuite, au combat, à l’immobilité ou à la victoire sur la résistance, grâce à une bouffée d’adrénaline et à notre désir de vivre. Elle ne vise qu’à assurer notre sécurité.

La peur irrationnelle déclenche les mêmes réactions, sauf qu’il n’y a aucun danger physique en présence. La cause principale des peurs irrationnelles, ce sont nos suppositions et nos projections sur l’avenir. Ces peurs-là trompent notre corps et nous font subir des traumatismes inutiles.

Faire la paix avec la peur exige de comprendre cette distinction entre les deux. La première est rationnelle et utile, l’autre est irrationnelle et inutile. L’une peut vous sauver la vie ; l’autre peut vous empêcher de vivre

Exercice : En conscience, identifiez vos peurs irrationnelles lorsqu’elles se manifestent. La prochaine fois que vous serez anxieux ou enclin à juger, il y a des chances pour que vous soyez en contact avec un peur de ce genre. En conscience, rappelez-vous que la solution pour surmonter cette peur-là, c’est de vous aimer sans condition. Vous êtes parfait comme vous êtes, et vous n’avez rien à craindre. Aimez-vous simplement parce que vous existez.


Extrait "Méditations quotidiennes sur la Voie Toltèque" - Don Miguel Ruiz Jr

DEUX CARTES ORACLES

 

Extrait de l'oracle "La Fleur de Vie" de Denise Jarvie

Mario Duguay "Energie de Guérison."

 

LE POUVOIR DE L'INTENTION

"Plusieurs relations échouent parce qu'un partenaire ou les deux croient que la liberté a été compromise d'une certaine manière. Par ailleurs, une relation spirituelle ne consiste jamais à faire sentir une autre personne inférieure ou ignorée de quelque manière que ce soit.."

- Extrait du livre - Wayne W. Dyer -


CULTIVER LA PENSEE POSITIVE

"Je m'élève au-dessus de toute limitation. Je bénéficie d'une guidance et d'une inspiration divine."

"Pensées pour Réussir - 365 affirmations quotidiennes de Louise L. Hay -

 

 

CLE DE SAGESSE N° 769

"Ne soyez plus un plaignant, soyez un être confiant ! Les êtres qui se plaignent baissent leur fréquence vibratoire, les êtres confiants élèvent leur fréquence vibratoire. Alors faites votre choix, mais sachez cependant que vous n’aurez plus très longtemps pour pouvoir faire ce choix."

Source :http://ducielalaterre.org/clefs.php

 

 

L’EQUILIBRE EMOTIONNEL

Chaque émotion permet une profonde transformation, mais vous ne parviendrez pas à cette prise de conscience si votre première réaction vise à l’étouffer complètement.

Face à toute situation de vie, posez-vous la question suivante : « Est-ce que je fais telle chose dans un élan spontané et par plaisir, ou existe-t-il une peur sous-jacente, telle que la peur d’être jugé, d’être incompris ou rejeté ? S’il y en a une, observez-la avec détachement.

Comprenez que vous n’êtes pas cette peur, mais son témoin. Il vous est uniquement possible de la voir, parce que vous vous situez en dehors. Elle ne peut donc jamais vous affecter ! Vous ne me croyez pas ? Parfait ! Je vous invite à faire un petit exercice. La prochaine fois qu’une peur se manifeste, ne dites plus « J’ai peur », mais « J’observe une peur ». Puis entamez un petit dialogue avec elle, comme si vous parliez à un ami, et demandez-lui : « Chère peur, de quoi as-tu peur ? » Tendez simplement l’oreille et observez ce qu’elle vous dit. Peut-être répondra-t-elle : « J’ai peur d’être jugée. » A cet instant, remerciez-la vivement de cette information. Allez un pas plus loin et adressez-vous à elle : « Chère peur, je t’offre tout l’espace nécessaire à ton propre épanouissement. Je te donne le droit d’exister et je t’accueille pleinement. »

Voyez-vous, il ne s’agit plus de vouloir libérer ou gérer une émotion. Au contraire, vous lui offrez simplement un espace pour qu’elle puisse enfin s’exprimer librement, sans être sévèrement jugée. Quand vous abordez les émotions dans une énergie d’ouverture et de compassion, vous leur permettez de guérir définitivement.

.Source : Extrait "Le Pouvoir de l'Accueil" - Nassrine Reza

DISPOSEZ-VOUS A RECEVOIR

« Tu as supporté mille misères parce que tu ne t’es pas borné à ce que ton guide intérieur remplît le rôle pour lequel il a été constitué. En voilà assez ! »

C’est Marc-Aurèle qui témoigne, vis-à-vis de ses propres erreurs de pensée, de cette vigoureuse impatience. Cet empereur philosophe n’était pas croyant, et le témoignage qu’il porte ainsi à l’efficacité de la prière n’en est que plus éclatant. C’est ce « guide intérieur », l’esprit en nous, que les croyants nomment Dieu. C’est ce guide intérieur qui nous éclaire, répond à nos questions et à nos besoins, c’est lui qui nous comble de grâces spirituelles comme de bienfaits matériels, qui nous donne le pain quotidien et nous délivre du mal. A ce guide, nous pouvons avoir recours en toutes nécessités.

Mais comment l’atteindre ? Bien des gens – la plupart, même parmi les plus fervents – s’imaginent que prier, c’est si bien émouvoir une divinité plus ou moins hautaine ou sévère qu’elle consent enfin à se pencher vers nous. Tandis qu’en réalité prier, c’est nous disposer, nous, à recevoir ce qui nous revient du flot inépuisable de l’abondance suprême. Il n’y a là rien de surnaturel, c’est la loi. En est-il autrement dans la vie de tous les jours ? Nous arrive-t-il de recevoir à moins d’avoir agi en conséquence et d’être en attitude réceptive ? Nous avons déjà parlé de cette réceptivité. La réalisation des miracles est souvent précédée d’une préparation, afin de mieux nous faire comprendre cette vérité, mais, au cas où nous en faisons, on jurerait que nous ne savons point lire. Dans l’Ancien Testament, le prophète Elisée emplit d’une huile miraculeuse les vases qu’une pauvre veuve a réunis pour la recevoir, mais lorsqu’il n’y a plus de récipients, l’huile cesse de couler. Dans le Nouveau Testament, le Christ fait d’abord emplir des urnes vides avec l’eau qu’il changera en vin pour réjouir les convives des noces de Cana. Et s’il ne se manifeste pas à Nazareth, c’est que ses compatriotes n’étaient pas disposés à recevoir.

Lorsque nous demandons à l’esprit en nous de nous aider, sommes-nous toujours dans l’attitude réceptive nécessaire, vides de nos doutes et notre égoïsme, présentons-nous nos paumes ouvertes au torrent des bénédictions ?

Ce n’est pas la grand force réalisatrice de tout bien que nous devons changer par nos prières, c’est nous-mêmes qui devons adopter l’attitude propice, prendre conscience de son omnipotence et croire en sa manifestation.

Lorsqu’une mère rétorque à une prière de son enfant : « Demande poliment », il ne s’agit pas pour l’enfant d’incliner à la générosité le cœur materne, mais d’apprendre à formuler ses demandes avec l’amour, l’abandon, la confiance, la gratitude anticipée, qui impliquent la réalisation.

Vous êtes le fils bien-aimé de ce guide intérieur, de ce Père qui est en vous.

Application : Préparez-vous à recevoir en même temps que vous demandez.

 

Source : Extrait "Le livre du Bonheur" - Marcelle Auclair

 

Date de dernière mise à jour : 14/08/2018