Accueil

 

 

 

 

JE VOUS SOUHAITE DU BONHEUR
 

"Il existe un exercice puissant, assez simple que voici : 

Lorsque sur mon chemin, je rencontre soit une personne ou un animal ou même un insecte, la première pensée qui me vient est: «Je vous souhaite le bonheur" " Je te souhaite du bonheur ."
Cela change complètement ce qui se passe entre vous et cette personne.
Je dis cela par expérience personnelle.

Quand vous rencontrez un ennemi, quand vous vous trouvez face à une situation difficile inattendue ..cela est difficile, très difficile .
Et à ce stade, ... Vous voyez comment cette émotion négative apparait , et avant qu'elle n'envahisse votre être entier, vous avez le temps de la changer ... Vous verrez les choses telles qu'elles sont, quelqu'un dans l'ignorance, la colère ..... mais pas vous !
Laissez l'amour transformer votre vis à vis

"JE TE SOUHAITE DU BONHEUR!"
Essayez et vous verrez combien tout ce qui va changer dans votre vie. "

 Source - Richard Gere- 

 

MERCI DE VOTRE VISITE

 

 

LA NOUVELLE LUNE

Faites votre chèque d'abondance 

 MERCREDI 13 JUIN, à compter de 21H45

 

Vous ne connaissez pas ? Ou vous ne savez pas comment faire ?..... Suivez ce lien

http://intelligence-infinie.e-monsite.com/pages/la-lune/la-nouvelle-lune/le-cheque-d-abondance.html

 

LES VOEUX À FORMULER

Nouvelle Lune en Gémeaux : Communication, relations, signatures officielles, déplacements, monde des frères et sœurs

Suivez ce lien : http://intelligence-infinie.e-monsite.com/pages/voyager-vers-soi-et-les-autres/loi-d-attraction/les-voeux-de-la-nouvelle-lune.html

 

TIRAGE DE LA LUNE NOIRE (NOUVELLE LUNE)

Vous souhaitez vous faire un tirage ou faire un tirage à quelqu'un. Cliquez sur ce lien pour la méthode :
http://intelligence-infinie.e-monsite.com/pages/arts-divinatoires/tirage-automatique/le-tirage-de-la-lune-noire-nouvelle-lune.html

 

LIENS INTERESSANTS

 Cliquez sur ce lien : http://intelligence-infinie.e-monsite.com/pages/la-lune/la-nouvelle-lune/nouvelle-lune-du-13-juin.html

RACONTER DES HISTOIRES

Certaines personnes racontent à votre sujet une histoire que vous appréciez, et du coup vous les aimez en retour. On nomme ces gens-là des « amis ».

D’autres personnes racontent sur vous des histoires que vous n’appréciez guère, et du coup vous ne les aimez pas non plus. Ce sont vos « ennemis ».

Dans les deux cas, vous vous êtes défini d’après l’opinion d’autrui. Votre ego se renforce et le sentiment de votre propre importance croît en fonction de choses extérieures et éphémères. Voilà une dangereuse manière de vivre.

Par exemple, lorsque quelqu’un vous aime, vous utilisez osn histoire pour vous convaincre que vous méritez d’être aimé. Par contre, si vous rencontrez quelqu’un qui ne vous aime pas, vous tombez également d’accord avec lui, et du coup vous vous jugez en fonction.

Même si l’un des quatre accords toltèques stipule que « Quoi qu’il arrive, n’en faites pas une affaire personnelle », si vous ne développez pas votre conscience, vous prenez tout personnellement. Tout le monde se rend coupable de cela, à un moment ou un autre. On se dit que les autres déterminent leurs actes en fonction de nous, alors qu’en réalité, vous n’avez aucun moyen de savoir ce qui motive vraiment les gens. En vous définissant à l’aune des critères d’autrui, vous renoncez au pouvoir de vous définir vous-même.

Exercice : En l’absence de conscience, tout ce qui vous arrive est personnel. On s’imagine souvent que le conseil de ne rien prendre personnellement s’applique seulement aux idées et aux commentaires négatifs.  Ça commence effectivement par-là, mais rappelez-vous qu’il ne faut pas prendre les remarques et commentaires positifs de manière personnelle non plus.  Vous êtes beau, vous êtes parfait, peu importe ce qu’en disent les autres, quels qu’ils soient. La vérité n’a besson d’être confirmée par personne.


Extrait "Méditations quotidiennes sur la Voie Toltèque" - Don Miguel Ruiz Jr

DEUX CARTES-PENSEES DE MARIO DUGUAY

Mario Duguay "Messages de Vie."

Mario Duguay "Energie de Guérison."

 

LE POUVOIR DE L'INTENTION

"Ayez la conviction absolue que vous êtes en harmonie avec la force toute-créatrice qui vous a destiné ici."

- Extrait du livre - Wayne W. Dyer -


CULTIVER LA PENSEE POSITIVE

"Aucune personne, aucun lieu, ni aucune chose n'ont de pouvoir sur moi, car je suis seul responsable de mes pensées."

"Pensées pour Réussir - 365 affirmations quotidiennes de Louise L. Hay -

 

 

CLE DE SAGESSE N° 532

"L'Amour est la clé qui ouvre toutes les portes sacrées de la Connaissance. Plus vous aimerez sincèrement, plus votre Amour sera dirigé vers les autres et vers la souffrance du monde, plus le voile de la Connaissance se déchirera devant vos yeux éblouis.

Plus vous aimerez, plus vous connaîtrez. Plus vous épurerez dans votre coeur et dans votre âme et plus la Connaissance vous sera acquise. Ne la cherchez pas dans les livres, elle est EN VOUS. Vous possédez TOUT, nous vous le certifions."

Source :http://ducielalaterre.org/clefs.php

 

 

VOIR AU LIEU DE CROIRE

Tout ce que vous percevez maintenant est tel un tableau blanc sur lequel toute croyance se greffe inlassablement, créant ainsi votre prison

Un jeune homme se trouva nez à nez avec une imposante araignée. Il sursauta et cria au secours. Le sage du village, qui était occupé à jardiner, le rejoignit : « Qu’est-ce qui te met dans cet état ? », lui demanda-t-il. Tétanisé, le jeune homme pointa son doigt sur la créature et chuchota : « j’ai peur des araignées. » Une main rassurante se posa sur son épaule et il entendit : « C’est impossible. » Le jeune homme se tourna vers lui et insista : « Je vous dis que j’en ai terriblement peur ! » Un petit sourire aux lèvres, le sage ajouta : « Tu ne vois pas l’araignée, seulement la peur que tu projettes sur elle. » Indigné, le jeune homme renchérit : « L’année passée, je me suis fait mordre ! ». Il défia son aîné du regard. « Mon garçon, tu ne vois toujours pas l’araignée. A cet instant, tu ne perçois que de vieux souvenirs », rétorqua le sage avec détachement. Le jeune homme sentit une immense colère monter en lui et renvoya sèchement : « Vieil homme, ta vue est tellement affaiblie que tu n’arrives plus à voir clairement ! ». L’homme savant s’approcha doucement et murmura : « Tes projections troublent définitivement ta vue. Vois ce qui est et non pas l’idée que tu t’en fais. Ainsi, tes peurs et tes souvenirs s’évanouiront et tu pourras vivre sereinement. »

Le sage sortit en riant et le jeune homme, submergé par toutes ses émotions, ne se rendit pas compte que l’araignée s’était confortablement installée sur sa chaussure.

Toutes vos croyances convergent vers un seul point : la mémoire. Tournez-lui le dos et vous constaterez qu’elle n’est qu’une simple illusion.

.Source : Extrait "Le Pouvoir de l'Accueil" - Nassrine Reza

DISPOSEZ-VOUS A RECEVOIR

« Tu as supporté mille misères parce que tu ne t’es pas borné à ce que ton guide intérieur remplît le rôle pour lequel il a été constitué. En voilà assez ! »

C’est Marc-Aurèle qui témoigne, vis-à-vis de ses propres erreurs de pensée, de cette vigoureuse impatience. Cet empereur philosophe n’était pas croyant, et le témoignage qu’il porte ainsi à l’efficacité de la prière n’en est que plus éclatant. C’est ce « guide intérieur », l’esprit en nous, que les croyants nomment Dieu. C’est ce guide intérieur qui nous éclaire, répond à nos questions et à nos besoins, c’est lui qui nous comble de grâces spirituelles comme de bienfaits matériels, qui nous donne le pain quotidien et nous délivre du mal. A ce guide, nous pouvons avoir recours en toutes nécessités.

Mais comment l’atteindre ? Bien des gens – la plupart, même parmi les plus fervents – s’imaginent que prier, c’est si bien émouvoir une divinité plus ou moins hautaine ou sévère qu’elle consent enfin à se pencher vers nous. Tandis qu’en réalité prier, c’est nous disposer, nous, à recevoir ce qui nous revient du flot inépuisable de l’abondance suprême. Il n’y a là rien de surnaturel, c’est la loi. En est-il autrement dans la vie de tous les jours ? Nous arrive-t-il de recevoir à moins d’avoir agi en conséquence et d’être en attitude réceptive ? Nous avons déjà parlé de cette réceptivité. La réalisation des miracles est souvent précédée d’une préparation, afin de mieux nous faire comprendre cette vérité, mais, au cas où nous en faisons, on jurerait que nous ne savons point lire. Dans l’Ancien Testament, le prophète Elisée emplit d’une huile miraculeuse les vases qu’une pauvre veuve a réunis pour la recevoir, mais lorsqu’il n’y a plus de récipients, l’huile cesse de couler. Dans le Nouveau Testament, le Christ fait d’abord emplir des urnes vides avec l’eau qu’il changera en vin pour réjouir les convives des noces de Cana. Et s’il ne se manifeste pas à Nazareth, c’est que ses compatriotes n’étaient pas disposés à recevoir.

Lorsque nous demandons à l’esprit en nous de nous aider, sommes-nous toujours dans l’attitude réceptive nécessaire, vides de nos doutes et notre égoïsme, présentons-nous nos paumes ouvertes au torrent des bénédictions ?

Ce n’est pas la grand force réalisatrice de tout bien que nous devons changer par nos prières, c’est nous-mêmes qui devons adopter l’attitude propice, prendre conscience de son omnipotence et croire en sa manifestation.

Lorsqu’une mère rétorque à une prière de son enfant : « Demande poliment », il ne s’agit pas pour l’enfant d’incliner à la générosité le cœur materne, mais d’apprendre à formuler ses demandes avec l’amour, l’abandon, la confiance, la gratitude anticipée, qui impliquent la réalisation.

Vous êtes le fils bien-aimé de ce guide intérieur, de ce Père qui est en vous.

Application : Préparez-vous à recevoir en même temps que vous demandez.

 

Source : Extrait "Le livre du Bonheur" - Marcelle Auclair

 

 

Date de dernière mise à jour : 10/06/2018