Accueil

 

 

 

 

JE VOUS SOUHAITE LA BIENVENUE
PUISSE CE SITE VOUS AIDER AU MIEUX A AVANCER DANS VOTRE VIE

 

MERCI DE VOTRE VISITE

 

N'HESITEZ PAS A ME DEMANDER DES GUIDANCES

Me contacter par le biais du menu horizontal "CONTACT" tout en haut. Merci

 

A BIENTOT

 

 

VOS MEDITATIONS DU JOUR

 

EILEEN CADDY

"Pourquoi essayer de rechercher une "guidance" à travers quelqu'un d'autre? Pourquoi ne pas venir directement à Moi ? Sais- tu que JE SUIS en toi ? Sais-tu que JE SUIS là pour répondre à toutes tes questions, pour aider à résoudre tous tes problèmes, et pour guider et diriger chacun de tes pas, si seulement tu Me laissais faire? Je ne M'impose jamais à personne. 
Tu dois choisir de Me chercher et de Me trouver, et lorsque tu le fais, JE SUIS là prêt à prendre. les rênes, à déverser l'amour en toi et à travers toi, prêt à te montrer le chemin. Une fois que tu as fait ton choix et M'as permis de tenir le gouvernail, tu peux te relâcher et simplement suivre Mes instructions pas à pas. Tu verras arriver Mes merveilles et Ma gloire, et tu verras miracle sur miracle se passer dans ta vie. ~ sauras que lorsque quelque chose est juste et a 
Ma pleine bénédiction, rien ni personne ne peut se mettre en travers du chemin, car cela arrivera au bon moment en une véritable perfection.
 
". 


- Extrait de "La Petite Voix" - Eileen CADDY

MEDITATION SUR LA JEUNESSE

"Je pense parfois que nous nous comportons comme des enfants gâtés. Quand nous sommes tout petits, nous dépendons entièrement de nos parents. Puis nous allons à l’école, on nous éduque, on nous nourrit, on nous habille, et tout le poids de nos problèmes continue de reposer sur les autres. Lorsqu’enfin arrive le moment où nous sommes capables de prendre en charge notre existence, de porter notre propre fardeau, nous nous imaginons que tout va se passer facilement ! Cette attitude est en contradiction avec la réalité. Dans ce monde, tous les êtres, sans exception, connaissent des difficultés. "

Extrait de "365 Méditations quotidiennes du Dalaï-Lama et en collaboration avec Matthieu Ricard"

 

DEUX CARTES-PENSEES DE MARIO DUGUAY

Mario Duguay "Messages de Vie."

Mario Duguay "Energie de Guérison."

 

 

REDECOUVRIR LE MOI AUTHENTIQUE

Notre Moi authentique est toujours présent : seuls nos attachements nous empêchent de nous rappeler qui nous sommes vraiment (…)

A notre naissance, nos parents nous ont soulevés et tenus dans leurs bras. A travers l’amour qu’ils nous portaient, ils ont entrevu des possibilités infinies pour nous. Ils discernaient le potentiel illimité de notre Moi authentique, de cette force de vie qui peut agir dans n’importe quelle direction qui conduit à ces possibilités infinies.

- Les Cinq Niveaux d’attachement –

 

Développer sa conscience exige de la discipline : il faut renforcer sa volonté jusqu’à parvenir à rester en harmonie avec le monde qui nous entoure. De nombreuses traditions religieuses et spirituelles, de par le monde, ont élaboré des disciplines qui favorisent une telle harmonie, que ce soit la prière, la méditation, le yoga, le chant et la danse, entre autres méthodes. Ces connaissances sont des instruments de transformation : les vivre, c’est manifester son Moi authentique.

Autrefois, je pensais que les grands maitres de toutes les traditions étaient les meilleurs exemples possibles du Moi authentique. Mais aujourd’hui, je me rends compte que tous les gens que je connais et que je vois sont une personnification du Moi authentique. Tous, nous créons, nous produisons des choses, nous apprenons, nous nous engageons et nous aimons la vie. Nous sommes tous des manifestations de la vie ; nous sommes toujours notre Moi authentique. Il s’agit juste de faire le choix de le  voir, à la fois en soi-même et chez les autres.

Exercice : En conscience, rappelez-vous que chaque personne que vous  voyez est une manifestation du Moi authentique. Dites-vous : « Aujourd’hui, je fais le choix de voir le Moi authentique aussi bien en moi qu’en vous. Aujourd’hui, je choisis de voir un Maitre réalisé en moi et en vous. »


Extrait "Méditations quotidiennes sur la Voie Toltèque" - Don Miguel Ruiz Jr

LE POUVOIR DE L'INTENTION

"Si vous pensez que vous ne pouvez créer l'abondance, vous verrez l'intention s'accorder avec vous et vous assister dans une réalisation aussi maigre que votre espoir"

- Wayne W. Dyer -

 

CULTIVER LA PENSEE POSITIVE

"Je me pardonne et je me libère."

- Extrait du livre "Pensées pour Réussir - 365 affirmations quotidiennes de Louise L. Hay -

 

 

CLE DE SAGESSE N° 1026

"Les mots "Aimer et "Amour", doivent être bien utilisés, et ne pas être entourés d'autres mots qui font baisser leurs vibrations. Nous vous donnons un exemple : lorsque vous dîtes "j'aime cette maison", "j'aime cette voiture", quelle vibration donnez-vous au mot "aime" ? Vous lui donnez une vibration qui appartient totalement à troisième dimension ! Il serait préférable de dire : j'apprécie cette maison", "j'apprécie cette voiture"... Si vous dîtes "j'aime la Lumière", "j'aime la beauté", "j'aime la perfection", "j'aime Dieu", "j'aime tous mes frères", "j'aime l'harmonie", vous créez autour de vous une vibration totalement différente, porteuse, qui vous élève et qui vous nourrit, parce que les mots "Amour » et "Lumière" vous nourrissent. Leurs vibrations sont accentuées, d'une certaine manière, par la puissance de votre âme."

Source :http://ducielalaterre.org/clefs.php

 

 

LE MOMENT PRESENT

Là où vous percevez le temps, l’évolution ou un but à atteindre, observez l’immuabilité du moment présent dans lequel la perfection de la vie se reflète inlassablement.

Les gens me posent très souvent cette question : « comment puis-je accéder au moment présent ? » Je leur demande alors : « Pourquoi vouloir y accéder ? Qui souhaite parvenir à cet état ? » S’ensuit alors un long moment de silence.

L’être humain aborde le moment présent comme s’il s’agissait d’une dimension extérieure à lui. Cette notion de séparation dérive inévitablement vers la question initiale : « Comment atteindre le moment présent ? » Et quelle est cette partie qui souhaite y accéder ? Il s’agit du mental qui ne se rend pas compte que seul le moment présent existe ! Il ne peut jamais s’égarer même lorsqu’il pense au passé ou à l’avenir.

J’ai connu de nombreuses personnes ayant passé plusieurs années à méditer, dans le but de s’ancrer pleinement dans le moment présent. Mais aucune d’elles n’a réussi. Est-ce parce qu’elles n’ont pas utilisé la bonne technique de méditation ? Non. Elles n’ont simplement pas réalisé qu’il n’y avait aucun accès possible au moment présent.

Pourquoi n’existe-t-il aucun chemin qui mène à cette précieuse dimension ? Parce que l’être humain ne peut pas atteindre un état dans lequel il est en permanence.

Rendez-vous à l’évidence : le moment présent ne peut jamais être appréhendé mentalement. Toute quête est mentale ! Vous vous apercevrez que vous êtes continuellement dans l’éternel moment présent.

.Source : Extrait "Le Pouvoir de l'Accueil" - Nassrine Reza

LE PRINCE PERSAN

Peur n’est pas mère sûreté : elle n’a rien de commun avec Prudence. Au contraire, toute décision prise sous l’emprise de la peur nous jette dans la gueule du loup.

Il y a bien longtemps, un Prince persan vivait heureux dans son palais, à Ispahan. Un matin, en se promenant au milieu de ses roses, il vit la Mort, sa faux à la main qui semblait le guetter au détour de l’allée ; elle fit un geste qu’il prit pour une menace et disparut. Sans doute, à la place du Prince, aurions-nous eu aussi peur que lui, mais cette peur, il ne la domina point, il ne songea point à se dire que l’Esprit en lui le gardait de tout mal : il courut à ses écuries, fit seller son meilleur cheval, et s’élança à bride abattue droit devant lui : il s’agissait seulement de fuir la mort. Il avait peur : qu’il avait donc peur !

Il galopa ainsi toute la journée, et se croyait déjà hors de danger, lorsque sur la route de Chiraz, à la nuit tombante, il vit soudain la Mort se dresser devant lui. Il s’arrêté, glacé de terreur.

Et la Mort lui dit :

-Te voilà enfin ! Tu es venu à moi ! Ce matin, lorsque je t’ai vu dans tes jardins d’Ispahan, au milieu de tes roses, je n’ai pu retenir un mouvement de dépit, sachant que je devais te prendre ce soir sur la route de Chiraz. Je songeais : comment pourra-t-il être, en quelques heures, aussi loin de son palais ? Mais la peur a travaillé pour moi : tu t’es précipité toi-même au rendez-vous …

On donne souvent un sens erroné à cette légende : on y voit une preuve de l’inéluctable fatalité. Or, elle nous enseigne à ne point céder aux instances de la peur. Neuf fois sur dix, par peur, nous sommes les artisans de nos malheurs.

C’est ainsi que mourut le Prince persan.

Dites-vous bien que la peur est la plus mauvaise conseillère qui soit, la puissante auxiliaire du mal. Anéantissez en vous toutes pensées de peur, faites-vous une loi de ne rien juger sous son emprise, et surtout de ne pas faire un pas sur son commandement. Vous savez bien que dans  un incendie la panique fait plus de victimes que le feu. Si la foule surmontait la peur, la plupart des gens seraient sauvés. Or, qu’est-ce qu’une foule ? C’est l’addition d’un grand nombre d’individus. En refusant la peu(r, en aidant ceux qui vous entourent à ne point se laisser entraîner par elle, vous pouvez beaucoup pour le salut d’un monde qui meurt de peur.


Application : Cherchez à vous rappeler tous les actes que vous avez commis par peur, et ce qui s’en est suivi. On peut affirmer que la peur et l’avidité sont à l’origine des pires sottises. Or l’avidité est, si l’on y réfléchit bien, une forme de la peur de manquer de substance. Faites la distinction entre la panique et les conseils du bon sens. Et agissez en conséquence.

 

Source : Extrait "Le livre du Bonheur" - Marcelle Auclair

 

 

 

intelligence infinieintelligence infinieintelligence infinieintelligence infinieintelligence infinie

 

Date de dernière mise à jour : 26/07/2017