Lettre à ton Ange

 

 

 

Comme il y a longtemps que j'attendais à la porte de ton coeur; je comprends que parfois tu te sentes seul, délaissé, incompris par ceux qui t'entourent. Mais maintenant que nous nous sommes retrouvés, je te prie de ne plus m'oublier, car moi aussi, j'ai besoin de toi pour être heureux. J'ai besoin de te voir t'épanouir, j'ai besoin de te voir heureux.

 Je comprends qu'il n'est pas toujours facile de vivre dans le monde dans lequel tu vis présentement, mais sache que je veille sur toi à chaque instant.

 Cesse de te comparer aux autres; sois toi-même et je serai fier de toi. Quelqu'un t'a-t-il déjà dit comme tu es extraordinaire, comment ta valeur est plus grande que celle de tous les diamants du monde. Ne te laisse plus déprécier par qui que ce soit et méfie-toi de ton pire ennemi : toi-même !

 Que de fois je t'entends t'abaisser à tort et à travers, et moi qui suis là près de toi, j'ai mal de te voir souffrir inutilement, toi qui vaut tant à mes yeux et aux yeux de Dieu. N'oublie jamais que, si tu es sur cette terre, c'est que tu as une mission à accomplir. Et la première chose qui importe c'est de découvrir l'océan d'amour infini qui sommeille au fond de toi, car Dieu t'a tellement aimé qu'il t'a donné la Vie. Alors, s'il te plaît, sois toi-même... Ne l'entends-tu pas te dire : « Tu as du prix à mes yeux et je t'aime ».

 Lorsque tu me connaîtras un peu mieux, tu verras comment les choses changeront pour toi. Tu pourras me raconter tes joies, tes peines, tes tracas et je t'aiderai à passer à travers. Ensemble nous pouvons être heureux et c'est mon seul but, c'est qu'à chaque jour nous puissions nous parler et, avec le temps, tu verras, combien ce sera merveilleux. Je serai ton meilleur ami, je serai celui qui sait tout de toi. Jamais je ne te jugerai, car je comprends tes erreurs et je ne te condamnerai jamais. N'aie plus peur de te confier à moi.

 N'oublie pas que c'est moi qui t'ai choisi dès le moment où tu étais dans le sein de ta mère. J'étais près de toi... c'est moi qui ai suggéré à tes parents le nom que tu portes. Dès ta conception je t'ai aimé. Te souviens-tu lorsque tu étais enfant, il nous était facile de communiquer ensemble, mais en grandissant, dans le bruit et la hâte, tu m'as vite oublié en pensant que j'étais le fruit de ton imagination.

Alors tu as fait ta vie, mais j'ai toujours été près de toi et parfois, sans vouloir te déranger, je m'installais près de ton coeur et je te consolais. Que de fois j'aurais voulu te faire sentir ma présence !

 Mais aujourd'hui c'est le commencement de ta nouvelle vie et je te promets de ne jamais te laisser tomber. Je serai avec toi jusqu'à ton dernier souffle. Ensemble, nous allons vivre ta vie, mais je ne m'imposerai pas à toi. Je te respecte beaucoup trop pour cela. Pour moi, le respect c'est le plus beau nom de l'Amour. Ce que je veux avant tout c'est te rapprocher de ton créateur, lui qui est Amour. Malheureusement, dans le monde dans lequel tu vis, l'Amour n'est pas aimé... mais je sais que toi tu aimes l'Amour.

 J'aimerais te dire une dernière chose : je ne te demande pas de croire en moi, non, mais laisse-moi croire en toi car tu es Unique et je t'aime

 

source inconnue