Les chiens ne meurent pas...

 

 

A tous mes amis et toutes les autres personnes qui ont perdu un chien, soit-disant parce qu'il est "mort": Il faut que vous sachiez une chose qu'on a oublié de vous dire dans toutes ces grandes écoles que vous avez faites. Non, les chiens ne meurent pas. Jamais. Ils ne savent même pas ce que c'est que la mort. C'est pour ça que malgré leurs os qui craquent, leurs muscles qui tirent et leurs articulations qui brûlent, ils continuent encore et toujours à vouloir aller se promener. Parfois, ils n'arrivent qu'à faire quelques pas avant de s'écrouler mais ce n'est pas grave, quelques heures plus tard, quand vous lancerez un nouveau "on va se promener?", ils lèveront une oreille en entendant la phrase familière et ils souriront, avec la langue pendant sur le côté de leur gueule, et ils essaieront, encore.
Parce qu'une ballade avec vous, la symphonie d'odeurs à laquelle vous restez sourd la plupart du temps, les messages des copains sur les troncs d'arbres, la crotte du chat des voisins (hmmmmm... leur pêché mignon, chuuuut) et un vieux pilon de poulet pourri arrivé là on ne sait comment (exultation!), voilà ce qui rend leur monde parfait. Et dans un monde parfait, la mort n'a pas sa place.
Quand, malgré tout, ils n'y arrivent plus, ils recherchent le meilleur endroit, le plus confortable, le plus chaud, celui où ils se sentent le plus en sécurité pour continuer à dormir. Cet endroit, c'est toujours le même, c'est juste là, dans votre poitrine, juste au niveau de votre coeur. Alors un jour, ils s'y installent. Mais ils ne sont pas morts. Non, non, non. D'ailleurs vous savez cette douleur dans votre poitrine qui au début semble ne pas vous lâcher? Bah, c'est lui, votre chien, tellement heureux d'avoir enfin trouvé le paradis, qu'il remue sa queue frénétiquement: wap, wap, wap, wap, wap. Vous vous rappelez à quel point elle pouvait être désagréable contre vos jambes quand vous rentriez du boulot? Imaginez ça dans votre poitrine... Forcément, ça fait mal.
Après un temps, les chiens dans notre poitrine sont tellement bien installés, qu'ils passent de plus en plus de temps à dormir. Et quand ils dorment, ils ne remuent pas la queue. Il faut dire qu'ils sont fatigués. Ils ont été de BONS CHIENS toute leur vie, et ils le savent aussi bien que vous. C'est fatiguant d'être un bon chien tout le temps, d'autant plus quand ils deviennent vieux et que leurs os sont douloureux et qu'ils se casse la figure, qu'ils ne veulent pas aller faire pipi dehors parce qu'il pleut mais qu'ils le font quand même, parce qu'ils sont de BONS chiens. Alors il faut les comprendre, quand ils ont commencé à dormir dans votre coeur, ils dormiront de plus en plus longtemps.
Et puis de temps en temps, généralement quand vous vous y attendez le moins... Wap, wap, wap, wap, wap... Ils sont comme ça les chiens. Ils se réveillent et ils vous font la fête. C'est leur manière de dire: "Merci de me laisser dormir près de ton coeur. On va se promener?" Vous voyez, ils ne sont pas morts.
J'ai de la peine pour les gens qui n'ont pas de chien endormi dans leur poitrine, ils ratent quelque chose. Bon, excusez-moi, je dois aller pleurer maintenant, j'ai mal dans la poitrine. Mais cette fois, il ne m'a pas prise par surprise, je savais qu'il allait se réveiller. Wap wap wap wap wap.
Aller, on va se promener

Béatrice Isambourg

 

Page Facebook « Energie & petits bonheurs

Commentaires (1)

Chantal Houbart
  • 1. Chantal Houbart | 09/03/2019
Bonjour,

j'ai eu un chien, chipie, et tous les jours elle est la.. et a chaque fois que je vais promener mon nouveau chien, zia, je sais qu'elle nous accompagne, je sais que a chaque fois que j'aurais un ami canin, il restera près de moi, a chaque fois pour me consoler a chaque fois pour me prouver qu'il m'aime et a chaque fois pour avoir mon amour...

merci pour ce très beau texte
Chantal

Ajouter un commentaire