Les trois vies

 

http://www.decitre.fr/gi/28/9782277219828FS.gif

Résumé : Moly, le balayeur, travaille dans un square de Toronto quand soudain un enfant tombe dans le bassin.
Homme sans Dieu mais cœur fraternel, Moly se précipite, le sauve... Moly mourra d'une pneumonie, seul, misérable... Mac Ogwascher est le P.-D.G. de la prospère Glittering Gizinos. Israélite, il s'est converti au catholicisme par " politique ". Une angine de poitrine le foudroie. Etonnant frère Arnold, moine aux travaux exemplaires mais dont l'esprit parfois se rebelle contre la Règle. Un reporter qu'il voulait écarter le blesse à mort.
Trois êtres que tout semblait séparer... Lobsang Rampa a suivi leur vol vers l'inconnu, les a retrouvés dans l'astral. Quelles seront les formes de leur transmigration, les étapes de leur accomplissement ?

 

Quelques extraits du livre que je viens de terminer

1ère histoire - 1ère vie : "Moly est décédé et se retrouve dans l'astral où un homme qui ressemble à son médecin du travail va lui expliquer plusieurs choses : ....vous savez bien sûr, que nous n'avez besoin d'aucune nourriture sur aucun de ces plans d'existence. En éprouvant la nécessité de manger, vous ne faites que céder à une habitude inutile ramenée de la terre où la nourriture est nécessaire. Ici nous trouvons dans l'environnement toute notre subsistance et toute notre énergie. Vous découvrirez très vite qu'il en est de même pour vous, car ces aliments que vous venez d'absorber ne sont qu'une illusion. Vous avez des tas de choses à apprendre. L'humanité est une expérience limitée à un Univers particulier. l'humanité n'est que l'enveloppe temporaire d'âmes immortelles qui doivent faire l'expérience de la dureté et de la discipline au cours de leur existence corporelle, car ce genre d'épreuves n'exite pas sur ce que nous appelons les mondes spirituels.......... Sur terre, le statut social est une vaste erreur. Peu importe ce qu'étaient les parents d'un individu, la seule chose qui compte dans la vie future, c'est ce que cet individu est devenu................ A mesure que le monde atteignait à une certaine maturité, les agressions et les efforts que l'homme eut à subir et fournir devinrent plus sophistiqués. Dans le travail, on rencontra la haine, les jalousies, les petites laideurs de la vie de bureau, l'impitoyable compétition dans la vente des voitures, des assurances, et autres professions ou commerces. La vie de travail, actuellement, a quelque chose de décourageant, et comme il n'est pas question  d'assommer son voisin alors on lui fait un croc-en-jambe poliment, ou on cherche à le ruiner d'une façon ou d'une autre. Si, par exemple, vous êtets un auteur et n'appréciez pas tel ou tel autre écrivant, eh bien vous montez une cabale contre lui avec deux autres auteurs. Vous produisez une quantité de fausses preuves puis vous mettez un journaliste sur l'affaire en lui offrant une petite enveloppe et s'il s'agit d'un type qui aime la table, vous l'invitez à dîner. Il part alors rédiger son article sur la victime en question ou opérer sa destruction par le moyen d'autres mass media - une profession vraiment très basse et tous ces gens font de leur mieux pour torpiller l'auteur qu'ils n'ont jamais rencontré et dont ils n'ont jamais rien lu. C'est ce que l'on appelle la civilisation............. Vous avez encore à vous rendre dans le hall des souvenirs où vous verrez tout ce que vous avez fait dans votre vie passée et où vous vous jugerez. Et je peux affirmer qu'il n'est pas de juge aussi sévère que son propre surmoi. Le surmoi peut être comparé à l'âme................Ceci est un monde astral inférieur où pour apprendre, vous devrez avoir plusieurs leçons ; il vous faudra aller à l'école pour y être instruit de beaucoup de choses concernatn la vie sur terre et la vie dans l'astral. Puis plus tard, vous déciderez du type de leçons que vous avez à apprendre. Quand tout ceci aura été décidé, vous serez en mesure de  retourner sur la terre auprès des parents choisis où, on l'espère, vous aurez cette fois davantage d'opportunités de vous élever et d'avoir ainsi sur terre une position meilleure. On espère que dans une prochaine vie, vous apprendrez beaucoup - ce qui vous permettra, lorsque vous quitterez à nouveau le corps terrestre, de ne pas revenir à ce bas niveau, mais à deux ou trois plans au-dessus de celui-ci. Plus vous montez dans les sphères astrales, plus vos expériences sont intéressantes, et moins vous endurez de souffrances ; mais il vous faut approcher ces choses avec soin, doucement et lentement. Si vous étiez, par exemple, placé soudainement sur un monde astral deux ou trois stades au-dessus de celui-ci, vous seriez aveuglé par l'intensité des émanantions provenant des gardiens de ce monde-là ; aussi, plus vous apprendrez rapidement ce que vous avez à apprendre, plus vite vous pourrez retourner sur terre et vous préparer pour un stade plus élevé......

...... quand vous êtes sur terre, vous êtes fondamentalement de la même substance que ceux qui vous entourent, et ainsi vous vous voyez mutuellement comme étant solides, mais si moi, par exemple, j'allais sur terre venant de l'astral, je serais si ténu et transparent pour les gens qu'ils ne me verraient pas ou passeraient  au travers moi. Mais ici, nous sommes vous et moi, de la même matière, de la même densité de matière, aussi pour l'un et pour l'autre nous sommes solides, tout autour de nous est solide. Et écoutez bien ceci : vu que sur les plans plus élevés d'existence, les vibrations sont de plus en plus élevées, si quelqu'un venait à nous, disons, de la 5ème dimension, nous serions incapables de le voir, il nous serait invisible parce qu'étant d'une substance supérieure...........

..... les gens ne sont pas jugés en fonction de leur religion, mais du fonctionnement de leur esprit. Font-ils le bien pour essayer de bien faire ou pour acquérir une sorte d'assurance en vue du moment où ils quitteront la terre ? c'est une question à laquelle on se doit d'être en mesure de répondre. Quand les gens passent de vie à trépas, ils voient ce qu'ils espéraient voir. Si de fervents catholiques ont été élevés avec des idées d'anges, de musique céleste et de saints jouant de la harpe, alors c'est ce qu'ils auront quand ils passeront d'un monde à l'autre. Mais, quand ils se rendent compte que tout cela n'est qu'hallucination, les voient alors la vraie réalité, et c'est leur intérêt de la voir le plus vite possible........On a donné aux gens de fausses valeurs, de fausses affirmations, on leur a dit qu'ils iraient en enfer et seraient damnés. Il n'ya, dans tout cela, pas un brin de vérité.  L'enfer, c'est la terre. Les entités vont sur terre pour apprendre, à travers les épreuves, les différentes choses qu'elles doivent savoir. La terre est généralement un lieu de souffrance. Si une personne est peu évoluée, elle n'a généralement pas assez de ce que nous appelons le karma pour avoir à souffrir afin d'apprendre. Ces personnes restent sur terre pour acquérir quelque expérience en observant les autres et ensuite, reviennent plus tard pour leurs propres épreuves. mais il n'existe pas d'enfer après la vie sur terre. C'est une illusion, c'est un faux enseignement........

.... il y a des aides qui assistent ceux qui souhaitent l'être, mais si quelqu'un se refuse à croire en quoi que ce soit, vous ne pouvez non plus croire aux aides. Aussi, si vous n'y croyez pas, ils ne peuvent venir vous aider. Et au lieu d'être assisté, vous êtes muré dans l'épais brouillard noir de votre obscurantisme, de votre manque de croyance et de compréhension. je vous assure que les aides existent si vous leur permettez de venir lorsque vous mourrez. De même un parent ou ami vient généralement accueillir le nouveau venu dans l'astral. mais ce plan-ci est le plan inférieur, le plus près de la terre et vous y êtes parce que vous ne croyez en rien. Et vu votre ignorance, il vous est plus difficile encore de croire aux plans plus élevés ; aussi vous êtes dans ce que certaines personnes considèrent comme le purgatoire. ce mot signifie purge, c'est un lieu de purgation où vous resterez aussi longtemps que vous ne serez pas guéri de votre manque de croyance. Et parce que vous êtes sur ce plan, vous ne pouvez pas rencontrer ceux qui ont été amicaux avec vous, dans d'autres existences. Ils sont sur des plans beaucoup plus élevés......

....Vous devez maintenant vous rendre au hall des souvenirs où vous reverrez chacun des évènements de votre vie sur terre, en les voyant, vous jugerez de ceux où vous avez réussi et de ceux qui furent des échecs ; vous commencerez ainsi à entrevoir ce que vous aurez à faire pour vous améliorer dans une prochaine existence terrestre.

2ème histoire - 2ème vie. Hogy, président d'une firme, meurt d'une angine de poitrine, comme son père. Il entend soudain des voix lui demandant de venir, de s'abandonner, que tout va bien, il va au ciel. Il vit alors la corde s'estomper, puis tomber. Avec une sensation de vertige, il se vit voler au-dessus de l'hôpital, s'élevant très rapident. Il s'aperçut qu'il était porté par quatre anges ; leurs ailes battaient et leurs regards pleins d'attention étaient posés sur lui. Puis il fut arraché violemment des bras des anges et descendre en tournant à travers l'obscurité...... Se tortillant il vit alors - comme s'il regardait à travers un trou dans le plafond ou dans le sol - une scène étrange. Il regardait vers le bas dans ce qui était une maison de pompes funèbres. Il fut pris de frayeur à la vue de corps nus gisant sur des tables spéciales et sur lesquels on pratiquait les choses diaboliques. Puis il vit son corps. Une femme s'occupait de lui, le rasait, le maquilla, lui brossa les cheveux. Puis 2-3 jours après, le temps n'a pas d'importance dans l'autre vie, il vit que l'on déplaça son corps dans un corbillard pour aller à l'église.  puis au cimetière. Après cette mise en terre, Hogy se sentit libéré. Il s'élevait ave cune force incontrôlable et fut à nouveau dans les bras des anges.  Ils voyagaient à grande allure, à travers une obscurité qui semblait vivante et faite de velours noir. A distance une lumière apparut, une lumière dorée et glorieuse. Hogy concentrait son regard dans la direction d'où venait la lumière. Les anges fonçaient vers l'avant et la lumière se faisait plus intense, brûlant par sa violence les yeux de Hogy qui avaient peine à la soutenir. Puis alors que les anges émergeaient de ce qui avait paru être un long tunnel, Hogy vit les grilles scintillr devant lui, de grandes grilles dorées, ornées de perles énormes. Un mur blanc partait de chaque côté des grilles et à travers les barreaux, il pouvait voir d'immenses dômes de cathédrales et les flèches de belles églises. Une musique religieuse flottait dans l'air........ Il retrouve son père, venant vers lui en lui ouvrant les bras. Celui-ci lui dit qu'ils ont à parler de différentes choses..... Il lui dit qu'il ne doit pas l'appeler père. Dans la dernière vie sur terre, il était son père mais dans quelque vie antérieure, il a pu être le contraire.......

Beaucoup de concepts qui ont cours sur terre sont complètement erronés. Je vais te dire que j'étais un juif durant ma vie sur la terre et que maintenant j'appartiens à la vraie, la seule religion qui est celle-ci : si tu crois en un Dieu ou en une religion, alors c'est une bonne religion. Ici, peu importe qu'on soit juif, catholique, musulman ou protestant. Mais la grande difficulté est que, lorsqu'on arrive ici, la mémoire farcie de toutes les fables touchant à la religion qu'on vous a enseignée, on est tellement hypnotisé par ce qu'on s'attend à y voir, qu'on est incapable de voir quoi que ce soit. Sur terre, les gens sont conditionnés, ils croient être ceci ou cela........

..... Tu crois me parler Hogy mais tu ne me parles pas, tu communiques par télépathie. Nous n'utilisons pas la parole, ici, si ce n'est dans des situations très inhabituelles. Au lieu des mots, nous nous servons de la télépathie. Il faut maintenant te rendre au hall des souvenirs. tu y seras seul et tu y verras tout ce que tu as fait et ce à quoi tu as pensé, alors que tu étais sur terre. Tu y verras ce que tu voulais faire ; tu y verras tes réussites et elles apparaîtront sans importance ; tu y verras aussi tes échecs. Tu te jugeras toi-même. Il n'y a pas de Dieu courroucé, trônant tel un juge et désireux de t'envoyer en enfer ou à la damnation éternelle. Il n'est pas d'enfer si ce n'est sur la terre, et la damnation éternelle est un mythe. Sur terre, on fait certaines expériences et on essaye de mener à bien certaines tâches. On peut échouer dans ces tâches, mais c'est sans importance. Ce qui EST important, c'est la façon dont vous essayez de faire une chose, la façon dont vous menez votre vie et vous ou votre surmoi jugera comment vous avez vécu et êtes mort sur terre. Vous déciderez de ce qui reste à accomplir pour réaliser la tâche que peut-être vous n'avez pas achevée.....

..... Ce plan-ci d'existence n'est pas désagréable. Il y a plusieurs plans d'existence, autant qu'il est nécessaire. les gens viennent ici pour prendre un peu de repos et décider ce qu'ils vont faire, ce qu'ils peuvent faire. Certains sont parfois retournés rapidement sur terre pour y occuper un nouveau corps fraîchement libéré, et d'autres sont envoyés sur un plan plus élevé. Ce que l'on est n'importe pas, il vous reste toujours à apprendre et des conclusions à tirer......

..... Les humains ne représentenet pas la forme finale de la perfection ; il existe tellement d'autres formes. Tout ce qui EST a une conscience ; tout ce qui EXISTE même ce banc sur lequel nous sommes, n'est qu'une collection de vibrations. il presse les points saillants de ton anatomie et les épouse afin de te donner la maximum de confort. Regarde.....En se levant, le banc avait retrouvé sa forme normale.... Tout a une conscience, tout ce qui EST vit en état d'évolution. les chats ne deviennent pas plus des humains que les humains ne deviennent des chats ; ils ont une ligne différente d'évolution, de la même façon qu'une rose ne devient pas un chou et le chou une rose. Mais il a été prouvé, même sur terre, que les plantes sont douées de sensations, lesquelles sensations ont été détectées et mesurées à l'aide d'instruments électroniques extrêmement sensibles. ....

3ème histoire - 3ème vie : celle de frère Arnold, parfois rebelle contre la Règle, il fut blesser à mort par un reporter. Il quitta son corps et eut l'impression d'être soulevé. Regardant vers le bas, il vit une corde bleu argenté tendue entre son corps actuel et le corps horrible reposant sur le lit. Il pouvait distinguer des visages autour de lui, celui de son père et de sa mère qui étaient venus d'au-delà des ombres pour l'aider, le guider dans son voyage. La route était sombre, ressemblant à un tunnel sans fin. Frère Arnold avait une sensation étrange, il baissa la tête et vit la corde d'argent s'amenuiser et disparaître à la manière d'un élastique .Regardant au-dessus de lui, il crut voir une brillante lumière. Cette lumière était d'une intensité qui l'obligea à protéger ses yeux. Il vit à nouveau son père qui lui dit qu'il a beaucoup à apprendre ou à ré-apprendre. Arnold observe autour de lui "tout ceci évoque une version terriblement embellie de la terre.  Il regardait, émerveillé par la beauté des bâtiments, le vert pur des arbres. Il vit des animaux et des oiseaux qui n'avaient nullement peur des humains. ce monde semblait un monde de concorde et de confiance. .... Comme tout autre personne, il doit aller au hall des souvenirs et fut accompagné par un ami. Serait-il jugé favorablement et monterait-il vers une vibration supérieure, vers uen forme d'existence plus abstraite ? Ou bien serait-il renvoyé sur terre pour recommencer toute une autre vie....... Son nouvel ami lui désigna quelque chose à distance, ceux-ci sont des entités d'un plan plus élevé, ils sont venus pour observer les gens. Arnold vit deux brillantes sphères dorées, paraissant faites de lumière, mais si brillantes qu'Arnold ne fut pas certain de voir clairement leur forme. Les sphères dérivaient sous une brise douce. Elles traversèrent soudain les murs du hall des souvenirs. Arnold rentra dans ce hall. Il vit le monde, la terre qu'il avait quittée......Puis il vit derrière lui deux sphères flamboyantes et reçut comme un message qui lui disait que son passé avait été examiné, que sa vie sur terre fut pure mais qu'ila été paresseux au point d'être resté diacre.....

...... Les gens ont peur de la mort parce que nous ne voulons pas qu'ils connaisent la vérité. Quand on atteint les derniers instants de l'agonie, la mort est la bienvenue. Toute peur disparaît. Toute souffrance est supprimée. Mais il importe que les gens aient peur de la mort, sinon ils n'hésiteraient pas à se suicider. les suicides seraient alors nombreux. Si les gens savaient combien bonne est la mort et combien la vie est plus douce que sur terre, ils se suicideraient - et ce serait très mal, en vérité. Ils vont sur terre comme les enfants vont à l'école - pour apprendre - et les enfants ne doivent pas être autorisés à faire l'école buissonnière. c'est pourquoi les gens ont peur de la mort jusqu'au dernier moment, jusqu'à l'instant où il est évident qu'ils ne peuvent vivre plus longtemps. L'échéance une fois là, ils accueillent alors la chaleur de la mort, le bonheur de la mort.

.......Frère Arnold demandent aux deux sphères pour quelles raison y a-t-il un paradis matériel si les gens n'ont pas besoin de choses matérielle , parce qu'un surmoi ou une âme - peu importe le nom que vous lui donniez-  a besoin d'acquérir l'expérience matérielle, et les duretés de la terre sont un excellent enseignement - la durée d'une existence fournissant l'occasion d'innombrables leçons qui exigeraient pour un esprit vivant dans un monde spirituel, des infinis de temps.......

........

Bonne lecture

 

Date de dernière mise à jour : 17/01/2017