Citations Paulo Coelho

 

“Je vais regarder cette journée

 

Et demain, quand le soleil se lèvera, il suffira de se répéter :

Je vais regarder cette journée comme si c’était la première de ma vie.

Je regarderais tout et tout le monde comme si c’était la première fois,
surtout les petites choses auxquelles je me suis habitué en oubliant la magie qui les entoure.

Comme je marche vers l’avenir, il m’aidera avec les marques qui sont restées chaque fois que j’ai trébuché dans le passé.

Les temps et la vie m’ont donné beaucoup d’explications logiques pour tout, mais mon âme se nourrit de mystères.

Et j’aurai le courage d’ouvrir la porte du sanctuaire qui mène jusqu’à mon âme.

Car je dois être capable de m’accepter comme je suis :
une personne qui marche, qui sent, qui parle comme n’importe quelle autre, mais qui, malgré ses erreurs, a du courage.

J’irai jusqu’à la fenêtre, je regarderai le ciel et j’aurai la certitude que la solitude est un mensonge..." l’Univers m’accompagne."

Et même si je vis mon dernier jour sur la Terre, j’en profiterais autant que je pourrais, parce que j’aurais l’innocence d’un enfant,
comme si je faisais tout pour la première fois. »

 

----------------

 

Clore des cycles

 

"Il est tellement important de laisser certaines choses disparaître. De s'en défaire, de s'en libérer. Il faut comprendre que personne ne joue avec des cartes truquées. Parfois on gagne, parfois on perd. N'attendez pas que l'on vous rende quelque chose, n'attendez pas que l'on comprenne votre amour.

Vous devez clore des cycles, non par fierté, par orgueil ou par incapacité, mais simplement parce que ce qui précède n'a plus sa place dans votre vie. Faites le ménage, secouez la poussière, fermez la porte, changez de disque. Cessez d’être ce que vous étiez et devenez ce que vous êtes". 

(Paulo Coelho - Le Zahir)

 

 

- Paulo Coelho -