L'attrape-coeur

 

Un p tit bal en soirée
Quand l'accordéon joue
Un quatorze juillet
L'amour joue contre joue

Deux êtres qui s'abandonnent
A leurs premiers émois
Et les peaux qui frissonnent
Il est minuit déjà

Tout au bout de la piste
Une chanteuse improbable
Le temps est un peu triste
Et les gosses intenables

Quelques bouquets d'étoiles
A l'assaut de la nuit
Que le ciel sombre avale
Et la lune leur sourit

Il y a dans leurs regards
Comme un supplément d'âme
Un chemin vers l'espoir,
Demandez le programme !

Celui de deux amants
Couchés aux champs de blé
Deux corps impatients
Aux parfums d'un été

Des chemins de bohême
Aux bords jonchés de fleurs
Dans la bouche leurs "je t'aime"
Ils jouent à l'attrape-coeur.

Annie Kubasiak--Barbier
Mémoires d'un coeur funambule

source photo : http://french.peopledaily.com.cn/Photos/8267559.html