L’au-delà est-il vide ?