Le doute et l’acceptation

 

 

Certaines personnes qui ont suivi et mis en pratique les conseils que nous vous avons prodigué dans la vidéo "rencontrer son guide" nous confient qu'elles doutent d'entendre leur guide tellement cela est simple. Elles ont le sentiment d'entendre leur propre voix et en concluent que c'est purement imaginatif. Le doute est humain et nous allons vous expliquer par le biais de cette nouvelle vidéo ce qu'il est et pourquoi nous devons passer outre pour entrer en contact avec nos guides. Bonne lecture à tous...

 

 

 

 

Ch : La rencontre avec leur guide me confient qu’elles doutent d’entendre leur guide tellement cela est simple. Elles ont le sentiment d’entendre leur propre voix et en concluent que c’est purement imaginatif

Guide : Le doute est humain. Il est aussi là pour vous protéger dans toutes les circonstances de la vie. Le doute est une autoréflexion. Vos guides vous font travailler par ce biais afin de renforcer votre foi.  Pas la foi de croire en eux mais celle de croire en vous. Il n’y a qu’en croyant en vous que vous croirez en votre guide. Votre guide est dans vos vibrations, il utilise l’énergie que vous lui accordez. Pour mieux comprendre,  imaginons que vous ayez entendu parler d’une station de radio qui traite un sujet que vous affectionnez, cependant vous ne savez pas  sur quel onde il se trouve. Vous allez donc faire la démarche de rechercher la bonne fréquence. Avec persévérance, vous pensez l’avoir trouvé mais la qualité du son ne vous permet pas  de l’entendre de façon à être certain que c’est la bonne station. Vous l’ajustez doucement et voilà que vous avez trouvé la bonne fréquence. Vous l’avez effectué seul et vous y êtes parvenu. Votre guide est dans vos vibrations et c’est en acceptant que ce n’est pas votre mental qui communique avec vous, que vous l’entendrez clairement. Vous serez alors sur la même fréquence. Votre guide est là, juste derrière la porte. Mais seul vous avez la clé pour l’ouvrir. Il n’y a que si vous l’acceptez et que si vous le désirez, qu’il entrera. Si vous doutez de son existence, c’est comme si vous lui refusiez de passer la porte. Au départ, la voix de votre guide est lointaine, douce, il vous aide à réfléchir. Tandis que la voix de votre mental est plus forte, plus sèche, vous parlant sans cesse de votre passé et vous faisant culpabiliser sur ce que vous pensez avoir vécu comme un échec. La voix de votre mental est claire, elle ne veut pas vous voir sortir du sentier qu’elle vous a tracé, elle ne veut reconnaitre que du concret. Elle ne peut pas être objective puisqu’elle ne connait pas votre futur et qu’elle n’utilise que les outils de votre mémoire. Votre guide ne vous dira jamais si vous avez bien ou mal agi. Jamais il ne vous fera culpabiliser sur vos épreuves. Votre guide ne considèrera  jamais comme un échec, une épreuve à laquelle vous échoué. Votre guide ne vous dira jamais comment réaliser une épreuve mais il vous aidera à réfléchir afin que vous puissiez trouver le bon chemin pour y parvenir par vous-même.  N’oubliez pas que vous avez le libre arbitre !  Lorsque vous aurez accepté que c’est bien votre guide qui communique avec vous, lorsque vous aurez compris que cette petite voix n’est pas la vôtre mais bien la sienne, elle changera d’intonation, sera plus claire, plus proche. Votre guide vous inculquera alors des enseignements et peut-être même des messages à retransmettre  à ceux qui en ont besoin  sur Terre.  Alors ayez foi en vous et le merveilleux s’ouvrira  à vos yeux !!!