N'avoir aucun regret

 

 

N'avoir aucun regret

05/05/2012

"Ces derniers temps, beaucoup d’informations vous ont été données pour vous permettre de mieux comprendre non ce que vous êtes mais ce que vous devenez. Nous savons que petit à petit tout cela va prendre racine en vous, et que tout cela, avec les énergies que vous recevez, va vous transformer.

Chez certains êtres humains, les transformations pourront être rapides et pour d’autres un peu plus lentes, mais quelle importance ? L’important est d’arriver au but, l’important est de vous présenter devant la grande porte de Lumière et de vous dire : "j’ai fait de mon mieux avec ce que j’étais, avec ce que j’ai compris, avec l’Amour qui a été le mien". Ce qui compte c’est de ne pas avoir de regrets, c’est de vous dire que dans votre vie vous avez fait tout ce que vous avez pu, même les erreurs, car elles sont porteuses d’évolution à condition de ne pas les répéter en permanence.

Lorsque vous commettez une erreur et que vous la comprenez, elle vous permet d’évoluer, elle vous permet de monter une nouvelle marche, donc il ne faut avoir aucun regret comportemental, car en définitive toutes les expériences que vous accomplissez dans la joie, dans la peine, et même avec des comportements qui ne sont compris ni par vous ni par les autres, vous mènent inexorablement vers votre but, celui que chacun de vous s’est fixé.

Ce but de chacun ne sera jamais le même ! Même si vous empruntez le même chemin, vous n’avez pas la même évolution et les mêmes parcours antérieurs. Ce but vous réunit cependant, car il vous mène tous vers votre destinée, vers l’immense Lumière qui se trouve au bout de votre route.

C’est pour cela que nous vous demandons d’être toujours très respectueux les uns vis-à-vis des autres, de bien comprendre que chacun a son propre mode de fonctionnement. Même si vous êtes dans la communion spirituelle, il faut que vous compreniez à quel point votre différence est réelle et cependant enrichissante parce que chacun peut être le miroir de l’autre.

Il arrivera un moment où vous ne percevrez plus ces différences, parce que vous serez tout simplement connectés à la partie supérieure des êtres qui vous entourent. Lorsque vous arriverez de moins en moins à percevoir les différences qui peuvent encore vous diviser, qui peuvent faire en sorte que vous prononciez des paroles inférieures vis-à-vis les uns des autres, lorsque vous n’aurez plus de jugements, vous saurez que vous êtes prêts à percevoir non seulement votre propre réalité, votre propre divinité, mais aussi la réalité de l’autre dans sa propre divinité".

 

Vous pouvez reproduire ce texte et en donner copie aux conditions suivantes :

  • qu'il ne soit pas coupé
  • qu'il n'y ait aucune modification de contenu
  • que vous fassiez référence à  notre site  http://ducielalaterre.org
  • que vous mentionniez le nom de Monique Mathieu