Prières amérindiennes

 

 O, Grand Esprit, aide moi à ne jamais juger un autre avant d’avoir chaussé ses mocassins pendant au moins trois lunes (Sagesse amérindienne )

 

Ô Grand Esprit de nos ancêtres, je lève mon calumet en ton honneur. En celui de tes messager les quatre vents, et de la Terre Mère qui nourrit tes enfants. Donne-nous la sagesse d’apprendre à nos enfants à aimer, à respecter, et à être bons les uns avec les autres afin de grandir dans la paix intérieure. Laisse-nous apprendre à partager toutes les bonnes choses que tu nous apportes sur cette Terre.

 

"Je te salue, toi, journée si belle ! Que tu me donnes de la force pour faire le bien et qu’ainsi le soir, je puisse me coucher sans avoir honte."

(Prière du matin des Lakotas)

  

Sagesse du Lever du jour… Que le vent apporte mes paroles sur les ailes de l’Aigle… Pour que les coeurs comprennent de ne jamais prendre la beauté de la création, Prendre ce qu’elle ne peut donner…Est détruire la vision et devenir aveugle… Ne plus entendre son chant à travers les oiseaux, les arbres, l’eau, le vent, Est d’étouffer la mélodie des esprits de la nature qui vibre en son rythme, Que de polluer les parfums qui embaument ses habits de saisons, Est de sentir l’odeur de souffrance et de mort des veines de notre Mère… Grand-Esprit que notre mémoire nous soit rendu, Pour se rappeler que nous sommes Unité avec le Tout, Que l’Énergie des mains du soleil guérisse ces plaies ouvertes, Que l’Amour des Coeurs Unis s’assemblent en l’humanité, Grand Père Ciel étanche la soif de notre Mère, Purifie par les eaux ces blessures déja profondes, Que l’arc-en-ciel annonce le Renouveau…

PRIERE SIOUX

O GRAND ESPRIT

J’invoque le calumet en révérence et gratitude envers la vaste création dont je fait part.

Pour le don de la vie que tu fis à ton serviteur,

pour le soleil et tous les corps célestes,

le Ciel bleu,

les grands rochers éternels,

les montagnes magnifiques avec leurs forêts odorantes,

leurs purs ruisseaux.

Le Royaume des animaux.

Nous te remerçions pour tous ces dons

O Terre, ma nourricière,

prends moi en ton sein si sécuritaire,

laisse mes mains et mon coeur refermer tes profondes blessures,

ne laisse pas ce poison, cette douce amertume devenir cyanure,

Chaque instant je sent ton coeur,

ses milliers de battements de bonheurs,

Tant de guerres sur ton sol sacre,

nullement ta sagesse n en a ete entachee,

je remerci chaques jours que tu m est ouvert les yeux sur tes mondes caches,

je suis maintenant ma riviere interieur,

loin de mes doutes et mes peurs,

pures illusions de nos esprits emprisones,

arretez vous un instant et ecoutez….

la Nature vous crient que vous vous egarez,

elle vous dis, viens mon enfant, ton chemin je vais te montrer!

(shaman eagle drums)

O, Grand Esprit, aide moi à ne jamais juger un autre avant d’avoir chaussé ses mocassins pendant au moins trois lunes.

(Sagesse amérindienne )

Peu importe où nous sommes. Notre Mère la Terre est là, Nous, ses enfants sommes frères et sœurs. Nous avons tous des coutumes différentes, Mais de par notre esprit Nous sommes identiques

Venez mes frères, la mère de toutes choses nous attend, Nous ses enfants devons lui dire notre amour, Pour le bonheur de nous avoir créé. Nos rêves sont notre humanité, Vivons les, pour nous, pour elle.

Mère terre Mère nourricière Pardonne à tes fils Leur folie destructrice est sans limite Les grandes glaces du Nord disparaissent Laissant nos frères ours sans territoire Les terres du Sud disparaissent sous les flots Laissant sans vie nos frères les plus pauvres Mère terre Mère nourricière Pardonne leur Leur Dieu n’est qu’un imposteur

Après la pluie mélancolie le soleil sourit Bats ton tambour homme médecine Eclaire nos cœurs Romps le silence mortel Repousse l’obscurité qui s’enhardit.

Je suis la femme qui tient le ciel au bout de ses bras. L’arc-en-ciel traverse mon regard. Le soleil se fraie un chemin jusqu’à mon ventre. Mes pensées épousent la forme des nuages. Mes mots, eux, restent à venir.

 

Dédicace en forme de prière de Wallace Black Elk (Sioux/Lakota)

Aux Pouvoirs des Quatre Vents

dans la Nation Animale.

Veillez sur la Chanunpa, sur Grand-Mère Terre,

et sue les Hommes:

Nos Ancêtres, nos Aînés, nos Jeunes Enfants,

et les Générations à venir.

Tunkashila,

Aie pitié de moi.

Je pris avec la Chanunpa pourmon peuple, pour toute la vie,

pour la santé et le bonheur.

Grand-Père,

Grand-Mère,

écoutez ma prière.

Je me fais humble, aidez-moi.

C’est moi Wanbli cik’ala.

                                       Mitakuye Oyas’in (A tous mes proches)

  

Ô eau,

Le long des méandres étroits du torrent,

 La ou tu frappes le plus fort,

 Là où tu t’enroules le plus,

  Entre les mousses suintantes,

 Fait que chaque impureté,

 Qui nous entravent soit balayée.

 

Ô Grand Esprit de nos ancêtres, je lève mon calumet en ton honneur. En celui de tes messager les quatre vents, et de la Terre Mère qui nourrit tes enfants. Donne-nous la sagesse d’apprendre à nos enfants à aimer, à respecter, et à être bons les uns avec les autres afin de grandir dans la paix intérieure. Laisse-nous apprendre à partager toutes les bonnes choses que tu nous apportes sur cette Terre.

 

Ô toi! Retrouve la santé.

Une vie nouvelle je t’apporte.

Ô toi! Retrouve la santé.

Une vie nouvelle je t’apporte.

Par le père qui veille sur tout j’agis ainsi.

Une vie nouvelle je t’appporte.

Good Eagle (Wanbli-Waste) Fin XIXème

Homme-médecine Sioux Dakota.

http://www.pantherland.net/wp/wp-content/uploads/2008/11/feather2.gif

Ecoutez-moi, quartiers de l’univers, de votre famille je fais partie!

Donnez-moi la force de fouler le sol tendre de la terre, qui fait aussi partie de la famille!

Donnez-moi les yeux pour voir, et la force de comprendre, que je puisse vous ressembler. Ce n’est qu’avec votre force que je pourrai affronter les vents.

Black Elk(1863-1950)

Homme-médecine Sioux Oglalas

 

Grand Esprit, Grand Esprit, mon Grand-Père, partout sur la terre les visages des choses vivantes se ressemblent… Regarde ces visages d’enfants dans les bras, qu’ils puissent affronter les vents et suivre le bon chemin qui mène au jour de la tranquillité.

Black Elk(1863-1950)

Homme-médecine Sioux Oglalas

http://www.pantherland.net/wp/wp-content/uploads/2008/11/feather2.gifhttp://www.pantherland.net/wp/wp-content/uploads/2008/11/feather2.gifhttp://www.pantherland.net/wp/wp-content/uploads/2008/11/feather2.gif

 

Source : https://itancansioux.wordpress.com/2009/03/page/2/