Histoire de coeur

 


Le chirurgien commença avec ces mots :
"Je vais ouvrir ton coeur . . ."
et le garçon l'interrompit avec ces mots :
"Vous allez y trouver Dieu."

Le chirurgien leva son regard, fronça les sourcils.
"Je vais ouvrir ton coeur pour constater les dommages causés par ta maladie . . ."
"Mais quand vous aurez ouvert mon coeur, vous allez y trouver Dieu."

Le médecin regarda les parents qui étaient assis tranquillement.
"Quand j'aurai constaté les dégâts, je recoudrai le coeur et la poitrine et ensuite seulement je déciderai des mesures à prendre."
"Mais vous allez trouver Dieu dans mon coeur. La Bible dit qu'il vit là. Les cantiques disent tous qu'il vit là. Vous allez le trouvez dans mon coeur."

Le chirurgien en eu assez :
"Je vais te le dire ce que je trouverai dans ton coeur. Je trouverai un muscle endommagé. Un approvisionnement sanguin appauvrit et des vaisseaux affaiblis. Et je saurai si je peux te rendre la santé."
"Et vous allez également trouver Dieu. Il s'y trouve."

Le chirurgien quitta la salle de consultation.
Il procéda à l'opération, mais les dégâts étaient importants, il ne pouvait rien faire.
Plus tard, assis à son bureau, alors qu'il enregistrait ses notes de l'opération : ... aorte endommagée, veine pulmonaire endommagée, dégénération musculaire étendue. Aucun espoir de transplantation, aucun espoir de guérison.
Thérapie : anti-douleurs et repos total.
Pronostic (il fit une pause) la mort surviendra dans l'année.
Il arrêta l'enregistreuse car il y avait autre chose à dire.
"Pourquoi ?" demanda-t-il à haute voix. "Pourquoi as-tu fait cela ? Tu l'as envoyé ici ; tu l'as envoyé avec ce mal. Tu l'as condamné à mourir jeune de ce mal. Pourquoi ?"

Dieu répondit en disant ceci :
"Cet enfant n'était pas destiné à votre troupeau pour de longues années, car il fait partie de mon troupeau et il en sera pour toujours. Ici, dans mon troupeau, il n'aura aucune souffrance et il sera réconforté comme tu ne peux l'imaginer. Ses parents le rejoindront ici un jour et ils connaîtront la paix. Mon troupeau continuera de croître."

Les larmes du médecin étaient chaudes, mais sa colère était plus forte.
"Tu as créé ce garçon et tu as créé ce coeur.
Il sera mort dans quelques mois, pourquoi ?"

Dieu répondit :
"Le garçon devra retourner à mon troupeau parce qu'il aura fait son devoir. Je n'ai placé mon enfant sur terre pour le perdre mais pour retrouver un autre agneau perdu."

Le chirurgien pleurait.

Le médecin alla dans la chambre et s'assit à côté du lit du petit garçon, les parents étaient assis de l'autre côté.

Le garçon s'éveilla et murmura :
"Vous avez ouvert mon coeur ?"
"Oui !" répondit le médecin.
"Qu'avez-vous trouvé ?" demanda le petit malade.
"J'y ai trouvé Dieu." répondit le chirurgien.

Histoire vraie